4 POLES - ART DE VIE®

énergie du corps, géobiologie, bien-être, comportement

Nature & Plantes

Précautions d'usage avec les huiles essentielles

PRECAUTIONS GENERALES  AVEC LES HUILES ESSENTIELLES EN AROMATHERAPIE MEDICALE, SCIENTIFIQUE.

 

PROSCRIRE LES VOIES INTRA MUSCULAIRE ET INTRAVEINEUSE, QUE LES HUILES SOIENT PURES OU EN COMPLEXE ;

 

TENIR HORS PORTEE DES ENFANTS

 

TOUJOURS MELANGER LES HUILES ESSENTIELLES DANS DE L’HUILE VÉGÉTALES POUR LES APPLICATIONS CUTANÉES

 

JAMAIS D’HUILES ESSENTIELLES PURES DANS LES OREILLES, LE NEZ ET LES ZONES GÉNITO-ANALES

 

 ATTENTION AUX PAUPIÈRES, CONTOURS DES YEUX,VISAGE EN GÉNÉRAL, DESSUS DU CRÂNE, AISSELLES, PLIS DES HAINES

 

CERTAINES HUILES ESSENTIELLES POSSÈDENT DES FUROCOUMARINES, ELLES SONT PHOTOSENSIBILISANTES, NE LES UTILISEZ PAS AVANT UNE EXPOSITION AU SOLEIL il s’agit des H.E des zestes d’agrumes ( citron, mandarine,orange,…)

 

RESPECTER UNE PERIODE DE REPOS ALLANT DE DIX JOURS À DEUX SEMAINES APRÈS CHAQUE UTILISATION

 

LES HUILES ESSENTIELLES NE SONT PAS SOLUBLES DANS L’EAU, IL EST IMPÉRATIF DE LES MÉLANGER DANS UN EXCIPIENT AVANT DE LES VERSER DANS LE BAIN

 

RESPECTER LES DATES DE PÉREMPTION

    HUILES ESSENTIELLES : 5 ANS MAXIMUM

    ESSENCES (zestes expréssés) : 2 AN S MAXIMUM SI GARDÉ AU FRAIS.

    HYDROLATS : 2 ANS MAXIMUM

 

NE JAMAIS UTILISER UNE HUILE ESSENTIELLE QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS

 

TENIR LES FLACONS DEBOUTS AFIN D’ÉVITER LA DESTRUCTION DU BOUCHON

 

LES HUILES ESSENTIELLES SONT TRÈS VOLATILES, BIEN FERMER LES BOUCHONS HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES PHÉNOLS

Exemple : Cannelle feuilles, cannelle écorce ; clou de girofle, thym à thymol , ect..

 

- Irritante pour les muqueuses

- Dermocaustiques***

- Hépatotoxiques (surtout à hautes doses)

- Excitantes à haute dose

- Elles doivent être mélangées en petite quantité ( dans de l’huile végétale)

- Jamais aux femmes enceintes sauf sur prescription

- Jamais dans le bain ni en diffusion

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES CÉTONES

Exemple : Sauge officinale, Lavande stoechade, Eucalyptus polybraceta à cryptone, Menthe poivrée etc

 

- Abortives

- Neurotoxiques

- Stupéfiantes

- Hypertensives

- Épileptisante

- Fluidifiantes

 

Très vite toxiques (jusqu’à mortelles) et inversion rapide des effets

- La voie orale est la plus toxique

- Jamais aux femmes enceintes ou qui allaitent

- Jamais aux bébés et aux enfants

- Jamais dans le bain ni en diffusion

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES DICÉTONES

Exemple : Hélichryse italienne

 

Les dicétones sont des cétones mais beaucoup moins toxiques que ceux-ci

Restez toutefois vigilants aux doses utilisées

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DU LINALOL

Exemple : Bois de rose ; thym à lynalol,..

 

Risque d’allergies cutanées chez les sujets hypersensibles et chez les allergiques

 

HUILES ESSENTIELLES TOXIQUES - HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES ALDHÉHYDES

Exemple : Eucalyptus citronné, Litsée citronnée, Lemongrass,…

 

- Dermocaustiques et irritantes

- Très irritantes pour l’œil

- Peut provoquer la toux

- Jamais dans le bain

 

Déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent

 

Déconseillé aux bébés et aux enfant de moins de 8 ans

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES ALDÉHYDES AROMATIQUES

Exemple : Cannelle écorce,

 

Excitants***

Dermocaustiques***

- Irritants pour les muqueuses***

- Elles doivent être mélangées en petite quantité (max. 10%) dans l’huile végétale

- Jamais aux femmes enceintes ou qui allaitent

- Jamais aux bébés et aux enfants

- Jamais dans le bain ni en diffusion

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES LATONES

Exemple : Achillée milefeuille, Laurier noble, Ciste,..)

 

- Allergisantes cutanées

- Neurotoxiques*** à des doses élevées

- Hormis les exceptions, les lactones sont en faible quantité dans les huiles essentielles

- Jamais dans le bain

- Déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent

- Jamais aux bébés et aux enfants de moins de 8 ans

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DU MENTHOL

Exemple : Menthe poivré, Menthe des champs..

 

En grande quantité, le menthol est :

- Hypertensif

- Stupéfiant

- Excitant

- Dépressif

Jamais aux femmes enceintes ou qui allaitent

Jamais aux bébés et aux enfants

Jamais dans le bain ni en diffusion

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES COUMARINES

Exemple : Les zestes d’agrumes, Aneth odorant, Angélique archangélique

 

- Photosensibilisantes

- Les pyrocoumarines sont hépatoxiques

Déconseillé aux femmes encenintes ou qui allaitent

Déconseillé aux bébés et aux enfants de moins de 6 ans

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES PHTALIDES

Exemple : livèche, cèleri,..

 

- Photosensibilisante

- Risque de dermocausticité

Déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent

Déconseillé aux bébés et aux enfants de moins de 8 ans

 

HUILES ESSENTIELLES POSSÉDANT DES COMPOSÉS AZOTÉS

Exemple : Petit grain Mandarinier,..

 

A dose élevée

- Activité dépressive sur le système nerveux

- Diminution activité motrice

- Inhibiteur du réflexe

Jamais aux femmes enceintes ou qui allaitent

Jamais aux bébés et aux enfants de moins de 8 ans

 

SI TERRAIN ALLERGIQUE

- Faire un test de tolérance en appliquant 1 goutte d’H.E. dans le pli du coude, plier le bras et attendre 10 à 15 minutes avant de constater la réaction ; Si une application apparaît, éviter cette huile essentielle.

- Pas de diffusion en présence d’un allergique respiratoire et/ ou asthmatique

- Pour traiter un allergique par voie respiratoire par voie cutanée, on préférera le massage du dos au massage du thorax

 

SI AFFECTION GRAVE

- Eviter l’automédication, demander l’avis médical

- Eviter chez les sujets ayant une faiblesse rénale

Pas d’ingestion chez le sujet ayant des problèmes gastriques chroniques

 

BÉBÉS ET ENFANTS

Règle générale :

 

Hormis certaines huiles essentielles polyvalentes telle que la Lavande vraie, et en faible quantité, il est déconseillé d’administrer des huiles essentielles aux bébés et aux enfants sans l’avis d’un médecin Aromathérapeute

 

- Jamais donner d’huile essentielle avant 3 ans

- Certaines huiles essentielles ne peuvent pas être administrées avant l’adolescence

- Éviter la diffusion dans leurs chambres lorsqu’ils dorment ; arrêter la diffusion au moins 20 minutes avant qu’ils se couchent

- Jamais leur administrer d’huile essentielle toxique

 

FEMMES ENCEINTES OU QUI ALLAITENT

- Éviter l’automédication, demander l’avis médical

- Éviter pendant les trois premiers mois de grossesse

- Éviter la diffusion en présence d’une femme enceinte ou qui allaite

- Éviter les huiles essentielles toxiques

- Ne pas administrer de menthe poivrée à la femme enceinte ou qui allaite

 

DIFFUSION ATHMOSPHÉRIQUE

 

- Diffuser une vingtaine de minutes maximum, ensuite laisser reposer minimum 1 heure pour ne pas surcharger l’atmosphère de molécules aromatiques qu deviendraient par la même agressives pour les muqueuses

- Jamais en présence d’une femme enceinte ou qui allaite ni d’un enfant de moins de 3 ans

- Jamais dans une chambre pendant le sommeil

- Éviter autant que faire se peut les diffuseurs chauffants et les « brûle-parfum » qui risquent d’oxyder les molécules aromatiques (une huile oxydée est toxique)

- Ne jamais diffuser d’huiles essentielles possédant des molécules aromatiques agressives ( phénols , cétones , aldéhydes)

 

VOIE CUTANÉE

- Jamais d’huile essentielle pure sur la peau hormis les quelques huiles essentielles polyvalentes et douces

- Ne pas appliquer de menthe poivré pure sur la peau sur une zone importante

- Une bonne moyenne pour un massage : 5 à 10 gouttes d’huiles essentielles, dans 10 ml d’huile végétale……….

 

VOIE INTERNE

- En régle générale, consultez un professionnel si vous n’avez pas les connaissances en la matière.

- Déposer l’huile essentielle sur un comprimé (sous la langue) neutre, dans du miel ou de l’huile végétale

- En prévention, pour un adulte, ne pas dépasser 4 à 5 gouttes par jour

- Autre base de calcul pour adulte : 1 goutte par 25 kg pour une prise, maximum 4 gouttes et tenir compte de la sensibilité de l’individu.

 

APPLICATION ACCIDENTELLE

Enlever le surplus avec de l’huile végétale, ensuite appliquer une lotion adoucissante

 

INGESTION ACCIDENTELLE :

Ne jamais faire vomir

Avaler une grande dose d’huile végétale et contacter le centre anti- poison de votre domicile

 Claude Peribois sur Doctoralia

Réalisé par 4 POLES DE DEVELOPPEMENT ® - nov 2017 - Adobe Muse - www.4polesdedeveloppement.com