4 POLES - ART DE VIE®

énergie du corps, géobiologie, bien-être, comportement

Nature & Plantes

Lotion de massage - Ambiance - Bien être - Huile essentielle

 

HUILE D'ARNICA BIO

Ingrédients : Arnica montana BIO, Olea europaea BIO

Nom botanique : Arnica montana

 

L’huile d’arnica est une infusion des fleurs fraîchement cueillies de la plante puis laissées à macération dans une huile neutre 100% pure et vierge. Les principes actifs sont ainsi imprégnés dans cette huile végétale de base. Elle est riche en acide linoléique (oméga 6) et acide oléique (oméga 9), il contient également des lactones sesquiterpéniques qui sont des actifs anti-inflammatoires, cicatrisantes et analgésiques efficace.

 

L’arnica des Montagnes fait partie de la famille des astéracées. Il semblerait que l’Arnica montana était déjà connue durant l’Antiquité, mais les premiers documents écrits l’évoquant ne remontent réellement qu’au Moyen-Âge.

 

C’est à cette époque que Hildegarde de Bingen (religieuse allemande du 12ème siècle férue de botanique) fait une description très succincte de la plante et de ses vertus magiques (‘’élixir d’amour’’) et que Matthaeus Silvaticus (au 14ème siècle) est le premier à parler de ‘’ptarmica’’, faisant ainsi référence aux propriétés sternutatoires (qui fait éternuer) de la plante.

 

Un des plus anciens écrits est le traité de botanique de Matthiolus (médecin et botaniste italien) datant de 1558, où l’on trouve une reproduction de l’Arnica. L’auteur fait le parallèle entre cette dernière et une plante qui ressemble trait pour trait à celle que Dioscoride (médecin et botaniste grec durant l’Antiquité) nommait ‘’Alcimos’’, ce qui signifie ‘’salutaire’’.

 

En 1625, dans le traité de botanique de J.J von Bergzabern, lesvertus médicinales de la plante commencent à être évoquées sous la mention : ‘‘appelée arnica par les médecins’’. On lui reconnaît dès lors des propriétés intéressantes lors de chutes ou pour soulager des maux dus à un travail harassant.

 

Ce n’est qu’en 1753 que la plante est réellement mentionnée sous le nom ‘’Arnica montana’’ par Carl von Linné, naturaliste suédois et père fondateur d’une méthode de classification des végétaux, la méthode binomiale, encore en usage aujourd’hui.

 

Au 18ème siècle, la plante fait l’objet de beaucoup d’études. C’est le cas de Samuel Hahnemann, médecin allemand et père fondateur de l’homéopathie. Dès lors, la popularité de la plante fut grandissante dans le domaine médical.

 

PROPRIÉTÉS

- Anti-inflammatoire puissant

- Anti-ecchymose

- Antalgie ou anti-douleur

- Cicatrisant

- Antioxydant

- Antiseptique léger

 

INDICATIONS

- Contusions, bleus, coups et ecchymoses (résorption)

- Douleurs musculaires

- Douleurs articulaires

- Entorses

- Rhumatismes

- Arthrose

- Oedèmes

- Varices

- Phlébites

- Jambes lourdes

- Revitalisations des peaux mal irriguées

 

UTILISATIONS/SUGGESTIONS :

 

Huile « coups  et bleus»

Dans un flacon de 30 ml, versez 27 ml de macérât huileux d’arnica. Ajoutez 20 gouttes d’huile essentielle d’hélicryse ou immortelle. Massez quelques gouttes sur la zone concernée.

 

Huile massage Sport (contractures, courbatures, …)

Dans un flacon de 100 ml, versez 70 ml de macérât huileux d’arnica, 25 ml d’huile de pépins de raisins. Ajoutez 15 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie odorante, 15 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné, 10 gouttes d’huile essentielle de romarin camphre. Bien mélanger. Massez sur la zone concernée ou sur l’ensemble du corps.

 

Conseils d'utilisation :

Masser un peu de macérat huileux d'Arnica sur une peau parfaitement nettoyée.

 

 

 Claude Peribois sur Doctoralia

Réalisé par 4 POLES DE DEVELOPPEMENT ® - nov 2017 - Adobe Muse - www.4polesdedeveloppement.com